Le Whisky Écossais: La référence mondiale !


Comment parler de whisky sans s’attarder un minimum sur le whisky écossais ? Avec plus de 97 distilleries de malt en activité, l’Ecosse est tout simplement le pays qui en possède le plus grand nombre.

Le Club Whisky-Cigare
I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )
Pourquoi Rejoindre le Club ?
  • RDV Mensuels autour des meilleurs Whiskys
  • Invitations par Emails Exclusivement
  • Lieu d'échange et de networking privilégié
Nous ne vous enverrons pas de publicités

Inutile de préciser que les whiskies écossais sont très hétérogènes et qu’il y en aura pour tous les goûts. Que vous le préfériez boisé, fruité, caractériel ou plus doux, il y a forcément un terroir qui saura vous combler.
De nombreux paramètres entrent en jeu quand il s’agit de whisky : la qualité de l’eau, les combustibles utilisés, l’origine des fûts, la taille de l’alambic… Pour un non-initié, choisir un bon whisky écossais peut vite relever du casse-tête. Découvrons ensemble comment ne pas vous tromper en achetant du whisky

Les whiskies du Speyside : rond et doux, aux notes fruitées

Berceau du whisky écossais, le Speyside est appelé à juste titre le “Triangle d’or” du whisky. C’est la région qui comprend le plus de distilleries (elles sont au nombre de 48) et qui regroupe les noms les plus connus : The Macallan, Glenfiddich, Glenlivet, Aberlour…

Rond et élégant, le whisky “à la Speyside” propose une forte structure en bouche. Les nuances fruitées (fruits blancs et rouges) lui donnent un caractère doux et une bouche onctueuse. Si vous voulez commencer votre découverte du whisky par un écossais, c’est vers ceux du Speyside que vous devrez vous tourner.

Les Lowlands : notes florales et herbacées

Région historique du whisky écossais, les Lowlands ne disposent plus que de 4 distilleries à l’heure actuelle. Les whiskies des Lowlands, Auchentoshan et Glenkinchie, sont réputés pour la délicatesse et la fraîcheur de leurs arômes souvent marqués par des notes herbacées et florales. Ils sont plutôt légers et délicats. A réserver aux amateurs disposant déjà d’une certaine affinité avec les crus écossais.

Les Highlands : saveurs iodées et épicées

Les Highlands représentent la plus grande région d’Écosse. On y trouve quelques-uns des plus beaux fleurons du whisky écossais : Dalmore, Oban, Aberfeldy…

La présence toute proche de la mer se ressent dans le goût de ces whiskies : ils ont des notes iodées qui peuvent parfois surprendre les non-initiés. Globalement, les whiskies des Highlands sont moins appréciés que ceux du Speyside. A réserver aux connaisseurs.

Les îles : whiskies d’exception

Loin des whiskies traditionnels, les whiskies insulaires écossais proposent des saveurs en tous genres. Skye, Islay, Mule, Jura… Autant de noms d’îles qui représentent chacune un whisky bien particulier. Toutefois, chacune propose un dénominateur commun : des notes iodées, parfois même salines. La tourbe est également très présente dans les arômes des ces single malt.

Le poivre noir fait parfois son apparition,  notamment dans le Talisker, un des whiskies préférés des français.

Vous l’aurez remarqué, le whisky écossais est difficile à définir : chaque région propose des notes et des saveurs différentes. Les amateurs préféreront toutefois se tourner vers la région du Speyside, idéale pour s’initier sans risque.

Sur le même thème: Découvrir les Whiskys

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *